BOXY : l’arrivée de l’épicerie connectée sur le port de Gennevilliers.

BOXY : l’arrivée de l’épicerie connectée sur le port de Gennevilliers.

La start-up française Storelift a ouvert ses deux premiers magasins containers connectés et autonomes, nommé BOXY. Nous avons testé cette technologie made in France qui pourraient bien rendre service aux salariés du port de Gennevilliers.

Boxy

Boxy : Une supérette d'ultra-proximité qui simplifie votre quoti

© Loraine L. 2020/30/10

La start-up française Storelift s'est inspirée des nombreux magasins autonomes qui se développent en Chine et aux Etats-Unis pour pouvoir installer à son tour ses deux premiers magasins containers de 15m² de l'enseigne « Boxy » en région parisienne.
On parle d'une supérette hyperconnectée et 100% automatisée sans caisse proposant environ 300 produits essentiels à des prix abordables. En effet cela représente pour le consommateur un véritable gain de temps, d'argent et le libère des contraintes habituelles des courses.
Situé près de l'A86 et de son trafic routier du port de Gennevilliers tout près d'une cafeteria abandonnée, le container est accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 et permet aux travailleurs du port et à ses clients de faire des courses à tout moment parmi une sélection de snacks, desserts, fruits, produits d'épicerie salée et sucrée et quelques produits de dépannage (œufs, lait, pâtes, masques ou encore gel hydro-alcoolique…).
« Avec Boxy, Storelift souhaite répondre au double problématique d'accessibilité des commerces de proximité, d'abord géographique, en ciblant des zones où l'on trouve moins de commerces de proximité avec un magasin simple à installer, puis par les prix, en s'alignant sur les prix des grandes surfaces. » expliquent David Gabai et Tom Hayat, les deux fondateurs de Storelift, dont la société a levé plus de 5 millions d'euros.

HAUT

Comment ça marche ?

© Loraine L. 2020/30/10

Premièrement il faut télécharger l'application boxy sur son smartphone et enregistrer ses coordonnées bancaires par la suite avant d'entrer dans le magasin vous scannez le QR code de votre application à droite de la porte d'entrée.
A l'entrée, une caméra scanne la silhouette de l'utilisateur donc si vous n'êtes pas seul(e) scannez votre QR code et laissez entrer l'autre personne, puis re-scannez.
Le système utilise ensuite des techniques d'apprentissage profond pour identifier des facteurs discriminants afin de le suivre à l'intérieur du magasin sans risquer de le confondre avec une autre personne. Il associe par ailleurs cette silhouette au compte utilisateur. Celui qui saisit les articles doit être le détenteur du compte, chaque produit que vous saisissez en rayon vous est associé et est automatiquement ajouté à votre panier virtuel.
Courses terminées ? Pas de queue à la caisse, vous débloquez la porte en appuyant sur le bouton Sortie.
Le consommateur reçoit presque instantanément une facture provisoire pendant 24h, qui deviendra définitive si aucune erreur ou défaillance n'est soulevée. Côté approvisionnement, Boxy fait le plein une fois par jour. Les produits sont stockés dans un entrepôt d'Ivry (94), qui abrite également le siège de la start-up.

HAUT

BOXY : QUEL AVENIR POUR L’INNOVATION FRANÇAISE ?

© Boxy - Storelift 2020/30/10

À la suite de l'emplacement du boxy à Gennevilliers, le bilan est plutôt correct puisque, on estime entre 70 et 120 clients par jour. Le panier moyen est de 4 à 6 euros, et « 80 % des clients reviennent ».
En effet le nombre de clients est en croissance hebdomadaire de 15%, et Boxy enregistre un taux de rétention de 75%. Le lancement de Boxy est donc une réussite !
À la différence de nombreuses pépites positionnées sur le marché, Storelift ne cherche pas à vendre sa technologie. Elle veut être une enseigne à part entière, en couvrant un besoin courant des consommateurs. "Nous ne sommes pas qu'une entreprise tech", insiste David Gabai.
Même si la technologie se rapproche de celle d'Amazon Go, Storelift n'entend toutefois pas ouvrir de boutiques en centre-ville, ni proposer pour le moment sa technologie à des tiers.
L'enseigne entend cependant multiplier les ouvertures de magasins Boxy dans des zones péri-urbaines, délaissées par les grandes enseignes de distribution.
Un autre point positif, Storelift travaille sur l'intégration du paiement par tickets restaurants.

HAUT